Que doit-on faire à titre individuel lorsqu’on présente les symptômes de la Covid-19 ? Et que faire, lorsqu’un salarié, un client, ou un visiteur présente des signes de la maladie dans l’entreprise ? L’essentiel de la stratégie TAP destinée à casser les chaines de transmission dans le milieu professionnel, la conduite à tenir en entreprise, la définition d’un cas contact et ce qu’il faut bien comprendre sur les tests utilisés à l’heure actuelle

Symptômes de la maladie Covid-19

>Les plus fréquents : fièvre, toux sèche et ‎fatigue, perte ‎du goût ou de l’odorat.
>Moins courants : courbatures, douleurs, congestion ‎nasale, maux de tête, conjonctivite, ‎maux de gorge, diarrhée, éruption ‎cutanée ou décoloration des doigts de la ‎main ou du pied. Ces symptômes sont ‎généralement bénins et apparaissent de ‎manière progressive
>Certaines personnes, ‎bien qu’infectées, ne présentent que des ‎symptômes très discrets.

Important : Si vous avez de la fièvre, ne prenez pas de médicaments anti-inflammatoires (exemple : ibuprofène). Les données scientifiques montrent que la prise d’ibuprofène est associée à des formes graves de Covid-19. Prenez du paracétamol en respectant les posologies, ou contactez votre médecin traitant.

Se Tester, Alerter autour de soi et Protéger son entourage (TAP)

>Je me fais tester en priorité en cas de signes de la maladie ou si je suis identifié comme personne contact.
>Si le résultat de mon test est positif, je communique la liste de tous mes contacts récents à mon médecin traitant et à l’Assurance Maladie, pour qu’ils soient alertés rapidement.
>Si je suis une personne contact ou si j’ai des signes de la maladie, je protège les autres en m’isolant pendant 7 jours, et au moins jusqu’au résultat du test.

Extrait de tests et dépistage

Conduite individuelle /infographie décisionnelle (Ministère de la santé)

Participation des entreprises au TAP (Tester Alerter Protéger)

Le salarié qui présente des symptômes de la maladie ne doit pas venir dans les locaux de travail. Il doit consulter son médecin traitant, réaliser un test PCR (diagnostic par prélèvement nasal) et se conformer aux recommandations de son médecin.

Le salarié, client, ou visiteur) qui présente des symptômes de la maladie dans les locaux de l’entreprise doit être invité :

>En l’absence de signes de gravité :

rejoindre son domicile (avec un masque chirurgical et si possible, par d’autres moyens que les transports en commun),
effectuer un test PCR (prélèvement nasal),avec ou sans prescription (la présence d’une prescription médicale lui permettra de faire partie des personnes à tester en priorité)
>et à consulter un médecin généraliste dans les plus brefs délais (téléconsultation possible), en vue d’un arrêt de travail pour isolement et traitement

>Si présence de signes de gravité (troubles respiratoires, troubles de la conscience, fatigue intense) :

>Solliciter le Référent Covid et le SST.
>En l’absence de référent Covid et/ou de SST, appeler le 15.
>Réaliser un test PCR (diagnostique par prélèvement nasal) au plus vite et consulter un médecin le plus rapidement possible.

>Personnes cas contacts avérés :

>Les personnes qui sont identifiées comme cas contacts directs avérés d’un cas confirmé (test positif au Covid-19), doivent consulter un médecin, rester en isolement et effectuer un test PCR, 7 jours après le dernier contact avec la personne malade.
>En cas d’apparition de symptômes évocateurs de la maladie avant la fin des 7 jours d’isolement, le test PCR doit être réalisé au plus vite.

IPAL accompagne les employeurs dans la recherche de cas contacts

Si l’un de vos salariés vous informe que son test est positif, référez-vous à l’arbre décisionnel ci-dessous, remplissez la matrice « Contacts à risques  » et contactez rapidement votre médecin du travail. L’équipe pluridisciplinaire vous accompagnera dans le repérage des cas contacts au sein de votre entreprise.

Où se faire tester 

> La Carte interactive des sites de dépistage Covid-19 en Ile de France, ainsi que le formulaire à remplir en amont si possible.
>La liste et les coordonnées des 20 centres de dépistage prioritaire et de diagnostic Covid-19 en Ile de France.

Les tests en question : PCR, sérologiques et antigéniques

Attention ! Les résultats de tests sanguins (sérologiques) et celui du test PCR ne disent pas la même chose de votre exposition au virus

>Les résultats des tests sérologiques sanguins (TROD : test rapide réalisés en pharmacie, ainsi que les sérologies réalisées en laboratoire d’analyse médicale), témoignent de l’existence ou de l’absence d’une infection ancienne (vous avez fabriqué des anticorps) et non de l’absence d’infection au moment présent (présence du virus dans le corps).

Si votre test sanguin est « négatif », cela veut dire que vous n’avez pas fabriqué d’anticorps contre le SARS COV2 et que vous pouvez être contaminé et être contagieux, y compris au moment où vous obtenez le résultat du test sanguin

>A l’heure actuelle, les tests permettant de faire état d’une infection en cours sont les tests PCR et les tests antigéniques (déploiement en cours dans certaines pharmacies et dans les aéroports). Ces tests sont réalisés par prélèvement nasal et sont remboursés par l’Assurance Maladie, avec ou sans prescription médicale.

>Des tests salivaires sont actuellement en cours de développement, en complément des tests nasopharyngés.

Retour haut de page