Le Médecin du Travail (MDT)

>Anime et coordonne l’équipe pluridisciplinaire de santé au travail.
>Statue sur l’aptitude des salariés en surveillance renforcée (SIR).
>Établit le protocole de suivi individuel de santé des salariés (visites médecins et visites infirmiers)
>Réalise les visites médicales de reprise.
>Réalise les visites à la demande du salarié, de l’employeur ou de l’infirmier de santé au travail.

>Conseille l’employeur en matière de :

Prévention des risques pour la santé et la sécurité des salariés
Prévention de la désinsertion professionnelle
Qualité de Vie au Travail

L’Infirmier de Santé au Travail (IST)

>Réalise les Visites d’Information et de Prévention (VIP) ne nécessitant pas de surveillance particulière.
>Réalise les VIP SIR intermédiaires, à la demande du médecin du travail.
>Participe au diagnostic et à la prévention des risques pour la santé et la sécurité dans le milieu du travail (rédaction de Fiches d’entreprises, d’études de postes, participation au CSE…)
>Participe, propose, conçoit et/ou anime des actions d’information et de sensibilisation destinées à la prévention des risques professionnels, à l’amélioration des conditions de travail et de la Qualité de Vie au Travail.

Le secrétaire médical

>Accueille, informe et oriente les employeurs et les salariés.
>Etablit et prépare le dossier médical du salarié.
>Réalise des examens médicaux à visée de dépistage (bandelette urinaire, examen visuel automatisé) 

L’assistant de Santé au Travail (AST)

>Intervient surtout dans les entreprises de moins de 20 salariés en vue de la rédaction de la Fiche d’entreprise.
>Aide à la réalisation du Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels (DUERP).
>Effectue des métrologies indicatives (bruit, lumière, température).
>Participe à l’identification du risque chimique.  

L’intervenant en Prévention des Risques Professionnels (IPRP)

>Coordonne le service des Intervenants en Prévention des Risques professionnels (IPRP).
>Mène des actions de diagnostic, de conseil, d’accompagnement et de sensibilisation sur des risques particuliers tels que les substances et produits CMR (ex : amiante, poussières de bois, rayonnements ionisants, ondes électromagnétiques…)
>Quantifie ces risques à l’aide de mesures métrologiques effectuées dans l’entreprise.

>Réalise la Fiche d’entreprise avec le concours de l’employeur.
>Assure des missions de diagnostic, de conseil et d’accompagnement en matière de prévention des risques professionnels.
>Quantifie les risques à l’aide de mesures métrologiques effectuées en entreprise.
>Accompagne l’entreprise dans la rédaction de son Document Unique d’Evaluation des Risques (DUERP).
>Sensibilise les employeurs et leurs employés aux risques professionnels.

>Evalue les facteurs de risques et émet des recommandations en lien avec la prévention des TMS.
>Adapte le travail à l’homme dans toute situation où le maintien dans l’emploi et la Qualité de Vie au Travail sont mis en jeu.
>Participe à la conception des postes de travail en amont de la mise en production.

>Apporte un conseil et un appui méthodologique en matière de prévention des Risques Psycho-Sociaux.
>Anime des séances de sensibilisation à la prévention des RPS en intra-entreprise et lors de séances pluri-adhérents au siège d’IPAL.
>Intervient en clinique du travail auprès de « groupes métier ».
>Accompagne les salariés en souffrance au travail orientés par les médecins du travail.

>Expert en résolution de conflits, il aide les parties dans un cadre précis à renouer le dialogue sur la base du libre consentement.
>Indépendant, neutre, impartial et sans pouvoir de décision, il sécurise les parties, permet l’écoute et l’expression des intérêts de chacun et favorise l’émergence de solutions élaborées par les acteurs eux-mêmes.

>Analyse le risque chimique, réalise des mesures métrologiques, propose un accompagnement et sensibilise les salariés et les acteurs de prévention.
>Organise des projets de substitution.
>Effectue des choix stratégiques en matière de prélèvement.
>Réalise des expertises toxicologiques.
>Chargé de veille technique et réglementaire.

Le chargé de projets en nutrition 

>Sensibilise les salariés à l’équilibre alimentaire.
>Propose des ateliers nutrition.
>Propose des consultations individuelles et un suivi en nutrition.

L’assistant social 

>Ecoute, soutient, informe, conseille et oriente les salariés en difficulté dans le cadre professionnel.
>Fournit un accompagnement social aux salariés et agit dans le cadre de plans d’actions concertés.
>Intervient en appui technique spécifique (invalidité, prévoyance et licenciement pour inaptitude physique des salariés, handicap, reclassement professionnel et maintien dans l’emploi, formation professionnelle et retraite).
>Lutte contre la désinsertion professionnelle et sociale.

Le conseiller en maintien en emploi 

>Ecoute, soutient, informe, conseille et oriente les salariés en difficulté dans le cadre professionnel.
>Fournit un accompagnement social des salariés et agit dans le cadre de plans d’actions concertés.
>Intervient en appui technique spécifique (invalidité, prévoyance et licenciement pour inaptitude physique des salariés, handicap, reclassement professionnel et maintien dans l’emploi, formation professionnelle et retraite).
>Lutte contre la désinsertion professionnelle et sociale.
>Se déplace auprès des adhérents dans le cadre des « contrats aidés ».

Le chargé de formation 

>Forme et recycle les Sauveteurs Secouristes du Travail (SST) et forme également à l’utilisation du défibrillateur (DAE/DSA)
>Forme les salariés à la Prévention des Risques liées à l’Activité Physique (PRAP IBC et 2S)

Le chargé de communication

>Met en place des actions de communication relatives aux environnements législatifs, règlementaires, médicaux de la santé et sécurité au travail, destinées à nos adhérents.
>Gère les achats et les relations fournisseurs.

Retour haut de page