La pluridisciplinarité en renfort de la surveillance médicale pour une approche globale de la santé au travail

Chacun de nos 10 centres dispose d’une équipe pluridisciplinaire structurée autour du médecin du travail, qui anime et coordonne l’équipe de santé. Ces équipes comprennent des Infirmiers de santé au travail et des Intervenants en Prévention des Risques Professionnels (IPRP) : ingénieur hygiène et sécurité, conseiller en prévention, ergonome, toxicologue industriel, psychologue du travail et médiateur du travail. Le nutritionniste, l’assistant de santé au travail,  le chargé de formation viennent compléter ce dispositif pluridisciplinaire. Ces intervenants vous accompagnent dans votre politique de prévention des risques professionnels.
Tous les membres de l’équipe pluridisciplinaire sont soumis au secret médical et au secret professionnel.

Dès 2004, IPAL a enrichi son dispositif d’identification, d’évaluation et de prévention des risques professionnels. Des équipes pluridisciplinaires ont été constituées autour des médecins du travail, afin de personnaliser l’accompagnement d’entreprises de toutes tailles, tant sur le plan médical, que paramédical, technique et organisationnel.

La loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale enrichit  l’offre de prévention à destination des entreprises. Notre équipe pluridisciplinaire de santé au travail répond à cette obligation faite aux employeurs de se doter d’un organe de prévention des risques professionnels.

Quelques chiffres…

Des compétences complémentaires dédiées à la santé au travail : 

  • 17 médecins du travail
  • 10 infirmiers en santé au travail
  • 3 assistants sociaux
  • 1 chargé de maintien dans l’emploi
  • 1 chargé de formation
  • 1 nutritionniste

29 secrétaires médicales, ainsi qu’une équipe support, sans lesquels nous ne saurions vous accueillir, vous informer et conduire nos actions. 

12 Intervenants en Prévention des Risques professionnels (IPRP) :

  • 1 ingénieur prévention et sécurité
  • 5 conseillers en prévention
  • 3 ergonomes
  • 1 médiateur du travail
  • 1 psychologue du travail
  • 1 assistant santé travail
  • 1 toxicologue industriel

Tout savoir sur la pluridisciplinarité

La pluridisciplinarité est inscrite dans la première Directive cadre européenne du 12 juin 1989 (directive 89/391/CEE) relative à la santé et à la sécurité au travail. Elle met en lumière une approche globale et intégrée de la santé au travail.

  • Évaluation des risques liés à l’activité, à l’environnement et à l’organisation du travail
  • Accent porté sur la prévention primaire, moins coûteuse sur le plan financier et humain que la prévention secondaire (dépistage et soin) et tertiaire (réparation)
  • Complémentarité de compétences (pluridisciplinarité)
  • Une surveillance médicale ciblée et non plus systématique
  • La planification (agir, plutôt que réagir), la traçabilité et l’évaluation des actions de prévention.
  • Le travail en réseau de prévention

Le décret du 28 juillet 2004 instaure la création de la Commission Médico Technique, organe interne à votre Service de Santé au Travail, dont la vocation est de définir l’organisation de l’équipe pluridisciplinaire de manière concertée et de planifier les actions prioritaires à mettre en œuvre.
Ces orientations donnent lieu à l’élaboration d’un Projet de Service, dont l’objet est de refléter les besoins identifiés chez nos adhérents. Dès lors, les missions sont confiées au Service de santé au travail et non seulement au médecin du travail, comme cela reste le cas dans les services autonomes.

Le CPOM et l’Agrément : un engagement tripartite en faveur de la cohérence des actions
IPAL a engagé une démarche partenariale avec l’Etat et la CRAMIF, concrétisée par la signature d’un Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM).
Cette obligation réglementaire vise à mettre en œuvre les priorités d’action du projet de service du SSTI, en cohérence avec les objectifs régionaux de santé au travail et de prévention.
Cet engagement donne lieu à l’obtention d’un Agrément valable pour une durée de cinq années consécutives. L’Agrément autorise votre Service de santé au travail à surveiller la santé de vos salariés et à vous proposer son expertise en matière de prévention des risques professionnels et d’amélioration des conditions de travail.


Retour haut de page