Covid-19 : Alerte sur l’utilisation de l’ozone pour le nettoyage des véhicules de transport

L’ozone est un gaz toxique parfois utilisé dans le nettoyage de l’habitacle des véhicules de transport dans le contexte de la pandémie Covid-19. Si vous utilisez ce procédé, nous vous recommandons de procéder au mesurage de l’exposition et/ou à prioriser l’usage de moyens de désinfection officiellement recommandés.

Suite à plusieurs alertes de la part des autorités publiques (ANSES[1] et CARSAT[2]) au sujet d’incidents survenus dans des garages, votre Service de Santé au Travail tient à faire le point concernant l’usage de générateurs d’ozone destinés au nettoyage de l’habitacle des véhicules de transport dans le contexte de pandémie COVID-19.

Il s’agit d’un procédé biocide[3] qui n’est pas encore approuvé et n’est donc pas encore soumis à une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM).

L’ozone est un gaz toxique

Son seuil de détection olfactif étant de 0.01 ppm, le simple fait que vous puissiez le sentir indique que vous vous rapprochez rapidement et dangereusement de ces valeurs limites.

Les valeurs limite d’exposition professionnelle (VLEP) sur 8h00 et 15 minutes sont indiquées dans la circulaire du 19 juillet 1982 relative aux valeurs admises pour les concentrations de certaines substances dangereuses dans l’atmosphère des lieux de travail :

DésignationOzone
N° CAS10028-15-6
VLEP 8h (ppm)0,1
VLEP 8h  (mg.m-3)0,2
VLEP 8h  (mg.m-3)0,2
VLEP CT (15minutes) (mg.m-3)0,4

Le mesurage de l’exposition dans vos locaux

Réglementairement, conformément à l’article R. 4412-27 du code du travail, l’employeur doit procéder au mesurage de l’exposition à l’ozone mais n’est pas assujetti à l’obligation de faire procéder à ce contrôle par un organisme accrédité.

IPAL est en capacité de réaliser ces mesures pour ses adhérents.
Pour ce faire, n’hésitez pas à contacter votre médecin du travail et son équipe pluridisciplinaire.

La substitution est préférable

Dans le cas où vous utiliseriez des générateurs d’ozone pour le nettoyage de l’habitacle de vos véhicules de transport, nous vous recommandons d’utiliser en priorité les moyens de désinfection officiellement recommandés.

Vos interlocuteurs habituels chez IPAL restent à votre disposition pour tout complément d’information à ce sujet.

Vous pouvez également nous contacter à l’adresse relationsadherents@ipal.fr


[1] Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

[2] Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail

[3] Produit destiné à détruire, repousser ou rendre inoffensifs les organismes nuisibles, à en prévenir l’action ou à les combattre, par une action chimique ou biologique.

Retour haut de page