Covid-19 : arbre décisionnel harmonisé tous variants

La conduite à tenir pour les personnes infectées par le SARS Cov2, ainsi que pour les personnes à risque d’avoir été contaminées par une personne testée positive a évolué avec la diffusion de nouveaux variants sur le territoire national. Les mesures de freinage ont été renforcées et récemment harmonisées, pour plus de facilité de compréhension et d’efficacité dans la lutte contre l’épidémie

Ce qui change à partir du 22.02.2021

Simplification de la conduite à tenir : dorénavant, les directives sont les mêmes, quel que soit le type de SARS-COV 2 (virus d’origine ou variants)

Durée de l’isolement portée à 10 jours pour un cas de Covid-19 avéré :
>10 jours à partir du test, lorsqu’il n’existe pas de symptômes (à prolonger si apparition de symptômes).
>Si apparition de symptômes, prolongation de l’isolement pendant 10 jours, à partir du début des symptômes
>Port de masque chirurgical ou grand public de catégorie 1, pendant 7 jours après disparition des symptômes (évitement des personnes vulnérables souhaitable).

Disparition du test de contrôle à J10 pour la sortie de l’isolement des cas avérés.

Pour les cas contacts : rajout d’un test antigénique initial immédiat qui, s’il est négatif, ne modifie pas la durée de l’isolement (7 jours).

Arbre décisionnel identification contact à risques et CAT

Retrouvez également :

Le rôle des entreprises dans la stratégie TAP (Tester, Alerter et Protéger)
Les principes de prévention de l’exposition au SARS Cov-2 en entreprise
Le diagnostic médico-technique

Et aussi :

Les essentiels 1 : comment bien porter son masque chirurgical
Les essentiels 2 : le lavage de mains

Devant toute question relative à l’identification des cas contacts à risque d’avoir été exposé au SARS COV2 ou à l’un de ses variants, dans votre entreprise,
contactez votre médecin du travail.

Retour haut de page